Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 annonce absence

Aller en bas 
AuteurMessage
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: annonce absence   Lun 29 Mai - 16:00

voilà je v m'absenter quelques temps, donc je pense que le forum va etre en comas pendant quelques semaines, je passerai voir un peu ce qui se passe mais là j'ai des choses à faire qui me prendront bcp de temps et surtout ma tete. Mais je reviendrai quand tout ceci sera bouclé et réglé.
Bon je mets le forum en respiration artificelle à partir de maintenant
allé à ds kelkes semaines si vous ne disparaitrez pas.

Bises tout le monde.

vous avez le droit de poster et de maintenir mon forum en vie, meme si j'ai peu d'espoir... enfin bon je suis croyante je crois donc en la résurection par conséquent je redonnerai bien son souffle à ce forum.

AAAAlléééélouyaaaa

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: annonce absence   Jeu 15 Juin - 10:38

retour progressif... bientot fini les exams et le boulot study

vivement les vacs et les loisirs ! Cool et j'aurais plus de temps à consacrer au forum.

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: annonce absence   Jeu 27 Juil - 7:30

salut à tous,

je pars pour une semaine en Bretagne, vous ne me verrez donc pas ces jours qui viennent...

bises à tous et à très bientot.

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
obiwan kenobi
Admin
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: annonce absence   Jeu 27 Juil - 16:45

Bonne séjours ma copine, moi meme tu le sais, ma montagne, mes amis, les bons fromages et la bonne charcuteries m'attends, au plaisir de te retrouver. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
obiwan kenobi
Admin
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: annonce absence   Ven 28 Juil - 4:12

L'hymne Breton :

Ecoutez l'hymne cliquez :



L'hymne breton et gallois sont quasiment identique, et on le meme air, et cela est bien démonstratif, du lien historique entre ces deux nations, les bretons n'étant, que les meme bretons du Pays de galles, qui ont traversé le bras de mer, pour se mettre à l'abrit des envahisseurs Anglo-saxons


L'hymne breton, le Bro Gozh

Voici pour vous l'hymne breton, le Bro Gozh dans sa version originel en langue bretonne. Toutefois, pour ceux qui d'entre vous ne parlerait pas cette langue, nous vous proposons juste au dessous sa traduction en langue française...

L'hymne du Pays de Galles a été écrit par Evan James, et composé par son fils, au milieu du XIXe siècle.
Le texte breton, sur la même musique, date de la fin du XIXe siècle. Un pasteur protestant, Williams Jenkins Jones, originaire du pays de Galles, est envoyé comme missionaire en Bretagne. Mission difficile dans un pays farouchement catholique! Il tente aussi de renouer les liens entre le Pays de Galles et la Bretagne, privilégie la lecture de la Bible en breton. Il écrit un recueil de cantiques en breton. Le texte de l'un de ses cantiques est une adaptation de l'hymne gallois Hen Wlad fy Nhadau (Pays de mes Pères) qui devient Doue ha va Bro (Dieu et mon Pays).
Ce texte sera remanié et deviendra Bro Goz ma Zadoú (Vieux Pays de mes Pères).




Bro Gozh

Ni Breizhiz a galon, karomp hor gwir vro
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-dro
Dispont 'kreiz ar brezel, hon tadoù ken mat
A skuilhas eviti o gwad

O Breizh, ma bro
Me 'gar ma bro
Tra ma vo mor 'vel mur 'n he zro
Ra vezo digabestr ma bro

Ar Vretoned zo tud kalet ha kreñv
N'eus pobl ken kalonek a-zindan an neñv
Gwerz trist, son dudius a ziwan eno
O pegen kaer ez out, ma bro

Breizh, douar ar sent kozh, douar ar varzhed
N'eus bro all a garan kement 'barzh ar bed
Pep menez, pep traoñienn da'm c'halon zo kaer
Enno 'kousk meur a vreizhad taer

Mard eo bet trec'het Breizh er brezelioù bras
He yezh zo bepred ken bev ha biskoazh
He c'halon birvidik a lamm c'hoazh 'n he c'hreizh
Dihunet out bremañ, ma Breizh


Le vieux pays de mes pères

Nous Bretons de coeur aimons notre vrai pays
Le littoral est renommé partout dans le monde
Courageux à la guerre, nos pères si généreux
Rependirent pour elle leur sang

O Bretagne, mon Pays
J'aime mon Pays
Tant que la mer sera comme un mur autour d'elle
Soit libre, mon pays

Les Bretons sont des gens durs et forts
Aucun peuple sous les cieux n'est aussi courageux
Complainte triste, chanson charmante s'élèvent en eux
O combien tu es beau mon pays

Bretagne, terre des vieux saints, terre des bardes
Il n'y a pas d'autre pays que j'aime autant dans le monde
Chaque montage, chaque vallée à mon coeur est chère
En eux dorment plus d'un breton héroïque

Si autrefois Bretagne, tu as fléchi dans les grandes guerres,
Ta langue est restée vivante à jamais,
Son coeur ardent tressaille encore en elle,
Eveille toi maintenant, ma Bretagne

Hymne Gallois sur le meme air

Land of my Fathers


The old land of my fathers is dear to me,
Land of poets and singers, famous men of renown
Its brave warriors, great patriots,
For freedom they lost their blood


Country, country, I'm partial to my country,
While the sea is a wall for the pure, dear country,
O may the "old language" continue


Old mountainous Wales, paradise of the poet,
Every valley, every cliff is beautiful in my sight;
Through patriotic feeling, more enchanting is the murmur
Of her streams and rivers to me.

If the enemy violated my country underfoot,
The "old language" of the Welsh is alive as ever,
The spirit wasn't hindered by the awful, treacherous hand
Nor the sweet harp of my country.

Pays de mes Pères


La terre de mes ancêtres m'est chère ;
Pays ancien où les trouvères sont honorés et libres;
Les guerriers si nobles et sa vaillants
Donnent leur sang et leur vie pour la Liberté.


O mon foyer, je te suis fidèle,
Alors que les mers protègent la pureté de mon pays,
puisse être éternelle, ma langue ancienne.


Vieux pays de montagnes, l'Eden des bardes,
chaque gorge, chaque vallée conserve son charme;
Pour l'amour de mon pays, des voix clameront avec enchantement
Pour moi, ses torrents, ses rivières.


Bien que les ennemis aient foulé au pied ma patrie,
La langue de Cambrie ne connaît maintenant aucun repli;
La Muse n'est pas vaincue par la main cruelle des traitres,
Ni réduite au silence, la harpe de mon pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
obiwan kenobi
Admin
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: annonce absence   Jeu 3 Aoû - 22:28

A plus pour acsebce ayx oats des nacètres pour un mois, à bientot, bonne vancances,jessayerais de passer.

Pour rester dans la culture, car tout mène à la culture.


Le DIO VI SALIVI REGIBA







Le drapeau corse à la tête de maure est d'origine aragonnaise. Elle apparaît pour la première fois vers 1281 : le roi d'Aragon, Pierre III le Grand utilisait un sceau composé d'une croix et quatre têtes de Maure, que l'on retrouve sur l'actuel drapeau sarde.
Le drapeau corse représente sur fond blanc une tête de Maure dont le front est ceint d'une bande de tissu blanc nouée derrière la tête. Il représente la libération de l'ile des mains des sarrasins aux Xe ou XIe siècles. D'origine aragonaise, il fait écho au drapeau de la Sardaigne qui présente lui quatre têtes de maure avec une croix rouge sur fond blanc.



La Corse portait en grec le nom de Κύρνος (Cyrnos) et en latin celui de Corsica. Il est fort probable que l'origine de ces deux noms soit la même : une racine *Kur-s-n. Le nom corse de l'île demeure Corsica (attention à l'accent tonique qui se place sur la première syllabe : Corsica)



La Corse est divisée linguistiquement et historiquement en deux parties :
-au nord : u Cismonte ou l'En-deça-des-Monts
-au sud : u Pumonte ou l'Au-delà-des-Monts.
La capitale de l'île est Aiacciu, en italien Aiaccio, d'où le français Ajaccio.

Les noms des villes et villages de Corse ne sont écrits ni en corse, ni en français, mais en italien ! Avant que la Corse ne devienne française, en 1769, on parlait le corse et on écrivait en italien (c'est le toscan qui est devenu l'italien). A cette époque, et même encore au XIXe siècle, la plupart des langues régionales, de France comme d'Italie, étaient parlées et rarement écrites. Pasquale Paoli parlait corse mais écrivait en italien ! De même, l'hymne corse est écrit en italien !

La Corse est devenue française en 1769. Auparavant, elle faisait partie de l'Italie (la république de Gênes). Les auteurs des cartes françaises rédigées avant cette époque ont francisé ainsi les noms :
La Hiace : Ajaccio
La Bastide : Bastia
Boniface : Bonifaccio



Ecoutez lhymne :





http://kyrnet.online.fr/docs/Diu-vi-salvi.mp3


http://www.kallistea.com/histoire/drapeau_corse.htm



L'hymne corse est à l'origine un chant religieux dédié à la Vierge.
A la fin du XIe siècle, l'évêque du Puy, Adhémar de Monteil écrit, en latin, le Salve Regina. Il deviendra l'un des chef de la première Croisade. Il meurt à Antioche en 1098.
A la fin du XVIIe siècle, le jésuite Francesco de Geronimo, originaire de Grottaglie (province de Tarente) s'occupait des plus démunis des quartiers mal famés de Naples. Il désirait leur offrir une version du Salve Regina qui puisse être comprise par tous. Ce n'est pas exactement une traduction du texte latin.
Les relations entre Naples et la Corse sont assez étroites : des Corses vivent à Naples et des hommes d'église Napolitains vont prêcher en Corse... Ce chant d'origine napolitaine se fait alors connaître en Corse.


Il existe plusieurs versions du texte : certains mots italiens sont parfois remplacés par des mots corses : le -o devient souvent -u et le titre peut s'écrire Dìu vi salvi, Regina.
N'oublions pas qu'à l'époque de Pasquale Paoli, on n'écrivait jamais en corse mais en italien ! Les paroles sont dépendantes de la musique et il est impossible d'avoir une version totalement corse, ou alors il faudrait modifier le texte.

On constate deux variantes dans l'hymne corse par rapport à l'original :
disperati > tribolati (seconde strophe) : c'est sans doute une variante napolitaine
nemici vostri > nemici nostri (dernière strophe) : ce changement est d'une importance capitale ! A l'origine, le chant religieux évoque les ennemis de la Vierge, c'est à dire le malheur qui frappe les pauvres de Naples.
Les Corses ont fait d'un chant religieux un chant guerrier. La Vierge n'est pas évoquée pour protéger les plus malheureux mais pour protéger les Corses contre leurs ennemis !

Ce chant est devenu l'hymne corse en 1735, suite à une révolte des Corses contre Gênes. Le drapeau corse est alors une bannière à l'image de la Vierge. Mais Gênes redevient rapidement le maître de l'île et les chefs corses, dont le père de Pasquale Paoli, doivent prendre le chemin de l'exil qui conduit la famille Paoli... à Naples.










C'est à la Cunsulta di Corti,le 30 janvier 1735,que l'on vota une constitution démocratique et que l'on plaça la Corse sous la protection de Marie.

"...Nous élisons,affirment les Corses à cette occasion,pour la protection de notre partie et de tout le royaume,l'Immaculée Conception Vierge Marie,et nous décrétons de plus que toutes les armes et drapeaux de notre dit royaume soient empreints de l'image de l'Immaculé Conception,que la veille et le jours de sa fête soient célébrés dans tout le royaume avec la plus parfaite dévotion et les démonstrations de joie les plus grandes..."

Par ailleurs la Cunsulta choisit la fête de l'Immaculé,le 8 décembre,comme jour de fête nationale insulaire.

A BANDERA TESTA MORA

La Cunsulta de 1735 adopte l'étendard blanc à l'image de l'Immaculée Conception.C'est en 1745 que Gaffeuse arbore Bastia le drapeau à tête de Maure,mais il existe déjà depuis longtemps.Dans les armes de la Corse,la tête de Maure est d'origine aragonaise.

La Cunsulta di Corti du 24 novembre 1762 décide que la tête de Maure sera gravée sur les monnaies.



DIO VI SALVI REGINA

Ce chant a été adopté à la Cunsulta de Corti du 6 au 8 janvier 1735 comme chant national,ce chant est une prière à Marie - la Mère Universelle.C'est de Naples que vient le Dio vi Salve Regina,hymne mariale composée par San Francesco di Geronimo,prédicateur napolitain(né en 1642 à Grottaglie,dans la province de Tarente,et mort à Naples en 1716).






Dio vi salvi, Regina
traduction en français

Dio vi salvi Regina
E Madre Universale
Per cui favor si sale
Al Paradiso.

Voi siete gioia e riso
Di tutti i sconsolati,
Di tutti i tribolati,
Unica speme.

A voi sospira e geme
Il nostro afflitto cuore,
In un mar di dolore
E d'amarezza.

Maria, mar di dolcezza
I vostri occhi pietosi,
Materni ed amorosi
A noi volgete.

Noi miseri accogliete
Nel vostro santo Velo
Il vostro Figlio in Cielo
A noi mostrate.

Gradite ed ascoltate,
O Vergine Maria,
Dolce, clemente e pia,
Gli affetti nostri.

Voi dei nemici nostri
A noi date vittoria ;
E poi l'Eterna gloria
In Paradiso. Que Dieu vous garde, Reine,
Et Mère universelle
Par qui on s'élève
Jusqu'au Paradis.

Vous êtes la joie et le rire
De tous les attristés,
De tous les tourmentés,
L'unique espérance..

Vers vous soupire et gémit
Notre coeur affligé
Dans une mer de douleur
Et d'amertume.

Marie, mer de douceur,
Vos yeux pieux
Maternels et aimants,
Tournez-les vers nous.

Nousmalheureux, accueillez-nous,
En votre saint Voile
Votre fils au Ciel
Montrez-le nous.

Acceptez et écoutez
Ô Vierge Marie,
Douce, clémente et pieuse,
Nos marques d'affection.

Sur nos ennemis
Donnez-nous la victoire ;
Et puis l'Éternelle gloire
Au Paradis.



Ct hymne est chanté tout les dimanche en cloture de la messe, et en cloture de tous les concerts, quels qie soit le type de musique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: annonce absence   Ven 4 Aoû - 6:19

salut tout le monde chui de retour dans les parages...

ben bibi on se croise à ce que je vois lol
tu sais ce qu'on dit : "le Breton et le Corse s'entendent bien"

sinon j'ai oublié de préciser que je suis parti dans le nord de la Bretagne et là bas on bretonne pas, en plus c'était le pays de langue gallo :-p tout de même on est breton quand même, mais d'abord malouine je suis !

Allez bonnes vacances pour ceux qui partent flower

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: annonce absence   

Revenir en haut Aller en bas
 
annonce absence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Accueil et présentation :: Propositions, questions et annonces.-
Sauter vers: