Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'art et la censure

Aller en bas 
AuteurMessage
servius_tullius
héraut


Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Canada
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: L'art et la censure   Mer 27 Sep - 18:47

Il y a une question qui me trouble. Où se situe la limite de la censure ou du mauvais goût dans l'art?

Il y a un phénomène présentement où le désir de faire choquer pour se faire remarquer existe. Juste cette exposition où on montre des corps de cadavres qui ont offert leur corps à la science me suscite le dégoût, je n'ai regardé aucune image, car juste le titre de cette exposition me rendait malade. Peut-on faire un film d'extrême violence parce que les gens en réclament? (comme le film Snakes on plane qui a suivit les commentaires des internautes à chaque modification de scénario avant la version finale). Ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres.

Est-ce qu'on doit légiférer en ce qui concerne l'art de ce qui est beau ou de ce qui suscite le dégoût? Dans un autre sens, peut-on tout faire sous prétexte que c'est de l'art? On se retrouve dans un débat type liberté vs moral, mais où se situe la limite.

Tout cela me laisse perplexe, qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: L'art et la censure   Mer 27 Sep - 19:46

Mettre des règles on l'a fait, c'était les académies qui faisait cela, le problème c'est que cela mettait trop de limites à la création d'artistique, et quand il n'y a pas de nouveauté dans l'art, ça perd de sa sève on va dire. Donc oui on a bien instaurer des règles pour ce qui a de b eau et de laid dans l'art et des artistes ont cassé cela et ils ont bien fait.

Cela dit effectivement comme dans toute chose dans la vie il y a une morale, et c'est de cela un peu aujourd'hui où l'on se pose des question, finalement on ne sait pas trop où l'on en est, et ça pour pas mal de domaine, d'un coté on a ceux qui nous disent la morale c'est ringard (et subjectif lol) et d'autres qui se tournent vers le passé qui nous disent oui mais finalement il faut de la morale regardez autrefois...
Là le problème se pose aussi pour les artistes parcequ'ils vivent en notre temps et reflètent leurs sociétés. Tu as beaucoup d'artiste qui tapent le poing sur la table et qui disent : on a été trop loin reprenons les bases qui ne sont plus maitrisés, retournons vers le classique pour reprendre un bon départ (je carricature mais c'est un peu ça). De l'autre coté tu as ceux qui réclament la liberté d'expression; oui mais jusqu'à quel point ?
Actuellement il y a un grand fossé entre le public et les le milieu artistique, on comprend plus trop ce qu'ils font et comme tu dis cela est perçu comme de la provocation bien souvent, entre un type qui expose des merdes d'artistes, l'autre qui nous fait des taches sur une toile etc, l'autre qui s'expose à des tortures en live, les gens sont un peu perdus et on a tendance à se dire : "ils se foutent de la gueulle du monde" ; Solution pour les artistes c'est d'avoir rendu cela élitiste, c'est à dire c'est les élites qui décretent ceci est de l'art et il le garde pour eux. Sauf qu'une oeuvre il faut qu'elle touche le plus grand nombre, mais en même temps il faut pour cela un intéret, pour apprécier l'art il faut qu'on soit curieux et qu'on s'y intéresse sinon c'est trop facile.
Concernant ton exemple sur les cadavres, pour ma part et je vais faire très simple, j'ai l'impression que dans notre période on a un engouement pour la recherche de la nature humaine et on veut casser le culturel pour s'approcher du vrai, et ça se voit dans les oeuvres d'art, avec les cadavres, on veut montrer la finalité de l'homme, en méprisant la culture du corps défunt, que l'on a tous au fond, le respect du mort etc... L'artiste se veut iconoclaste, soit ! mais le problème on a beau dire ce que l'on veut on ne peut jamais penser ni voir sans culture, eh oui pour la plupart des hommes culturelement il est chocant d'exposer un cadavre et le regarder comme une oeuvre, c'est malsain dans nos cultures. Et ce qu'il oublie l'artiste, c'est qu'il est aussi homme de culture mais pas seulement à la quête de gloire personnel, donc il rentre en course pour être connu, et ce qui marche c'est choquer, donc on a une surenchère : à qui sera le plus provocateur ?
Malheureusement je crois que le droit ne peut rien faire, il me semble peu judicieux de toutes les façons de légiférer, parceque ça peut entrainer aussi des abus de l'autre coté et donc une réelle censure. De toutes les façons, légiférer ce n'est pas dicter la morale, même si la morale est entre autre matière pour faire le droit, mais ce n'est pas son role de dire ce qu'il ya de moral ou ce qui est immoral. Pour moi c'est aux a rtistes de se poser les bonnes questions, et de toutes les façons pour que l'art puisse vivre, il faut des remises en question. Et ces temps ci on le voit. Je trouve que récemment il y a un retour vers des arts plus classiques, même si c'est a dapté, et surtout on veut toucher un plus large public en prenant en compte le public sans vouloir forcément le choquer.

Bon j'espere que c'est pas laborieux, j'ai fais ça d'un trait, il est tard et il en est hors de question que je me relise lol. Ciao

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad
bavard
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: L'art et la censure   Ven 29 Sep - 18:41

C'est bien résumé Sabina. J'ajouterais à tes remarques concernant l'origine de la surenchère de la provocation l'importance du mouvement dada dasn l'histoire de l'Art (qui a bien foutu la merde). Le support artistique a été remis en question et on expose des demis cadavres de vaches plongés dans du formol parce que les gens sont blasés et s'emmerdent.

Personnellement je suis déjà tombé sur un reportage sur ARTE concernant un artiste qui exposait des photos de cadavres (très interessant, jamais retrouvé le nom de l'artiste par contre :( mais ça s'arretait à une image et pas à l'exposition trivial des corps. Donc pour moi c'etait à peu près défendabe et intéressant parce que 1) on s'arrête à une représentation 2) On exploite un sujet douteux, certes mais qui est juste un moyen de traiter du beau (un truc contemplatif pour aller vite) 3) Y'a pas de trois c'est juste pur a forme :)

De manière général, le fait de traiter de sujets choquants, provoquants ou iconoclastes n'est pas nouveau en soi "l'origine du monde" de Courbet, fallait quand même oser à l'époque :) le Déjeuner sur l'herbe de Manet qui avait bien foutu la merde aussi parce que la dame était dans le plus simple apareil et pas les deux messieurs... Y'avait clairement une volonté de provoquer dans le sujet mais les qualités artistiques du tableau sont indéniables. En résumé, si la provocation sert un peu l'oeuvre, pas de problème pour moi.

Par contre, le truc des cadavres exposés comme ça de manière triviale, bof. J'y voit plus quelque chose qui se rapproche du "divertissement" que de l'Art. Je serais curieux de savoir comment cet artiste a justifié la qualité artistique de son oeuvre tiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapharnaum.highforum.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art et la censure   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art et la censure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La censure au cinéma
» EUROPE, CRIMES ET CENSURE AU CONGO, le nouveau livre très dérangeant de Charles Onana !
» RDC: le Dr Mukwege réagit à la censure du film sur son travail
» Teletubbies, attention les parents...
» Changement formation ENSSIB Bibliothécaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Visions sur le Monde :: Arts et Littérature.-
Sauter vers: