Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La liberté religieuse

Aller en bas 
AuteurMessage
servius_tullius
héraut


Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Canada
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: La liberté religieuse   Mar 3 Oct - 15:23

Depuis, quelques années nous assistons à un nouveau phénomène, celle de l'immigration musulmane.

Cette immigration cause plusieurs conséquences dans nos sociétés, de celles que nous n'avons jamais vu et nous sommes un peu coincé entre la liberté religieuse qu'il faut accordé et celle qu'on dit d'état laic.

En fait, je dis phénomène récent, car seuls des immigrants occidentaux venaient auparavant, Espagnol, Portugais, Italiens, Grecs, pour la plupart avec une origine chrétienne (catholique, orthodoxe, protestant). Les juifs vivaient plutôt discrètement dans leur ghetto. Mais le premier phénomène d'envergure, il y a environ 10 ans, c'était le voile islamique, une élève adolescente fut puni pour l'avoir porté dans une institution laic. Depuis, les choses ont changé, mais où cela nous mènera-t-il? L'an dernier, un jeune sikh a eu gain de cause pour pouvoir porter son couteau à l'école, considéré objet religieux, donc liberté religieuse a obligé l'école de le laisser venir avec son kirpan (nom du couteau). Peu après, les cyniques se sont amusés avec cette situation disant, par exemple fonder une nouvelle religion et ayant comme symbole une mitrailleuse ou n'importe quelle arme d'assaut. Soit dit en passant, un couteau reste une arme et selon n'importe quel règlement d'école, les armes sont interdites à l'école. Un autre cas, par pudeur, un père musulman a réussi à faire fermer une piscine public pour que sa fille puisse se baigner tranquillement sans se faire regarder. À force de privilégier les minorités, ont vient à oublier les majorités.

La société qui a tout fait pour faire sortir la religion des écoles, disant que c'est quelque chose de personnel, la voilà maintenant par ses cours de justice et ses tribunaux qui est en train de la ramener par ce relativisme. Si on tolère une religion, il faut toutes les accepter, que faire? Je suis perplexe vis-à-vis cette situation, et il y a plusieurs autres exemples qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La liberté religieuse   Mar 3 Oct - 16:32

C'est une question que tu soulèves très actuelle, et on a très peu de recul en fin de compte à ce phénomène... Je pense que les institutions laïcques sont très mal comprises et mal utilisées en ce moment, et malheureusement on sait à qui ça profite, aux extrémistes de tous les partis. Aussi bien chez les extrémistes religieux, ou politiques, j'entends par là l'extrème droite traditionnelle, c'est à dire le rejet de l'étranger ou tout ce qui s'apparente à l'étranger. Or les institutions laïcques, mêmes si elles n'ont pas été formées dans des conditions sereines, il n'empeche qu'elles servent à intégrer différents individus, avec des convictions différentes, pour le bien de la nation, elle les intègre à la nation. Considérer que la laïcité est contre la religion, c'est faux, c'est tout le contraire, elle n'impose aucune religion, elle offre un cadre neutre. En tous les cas en France, je ne connais pas les institutions du Canada, cela dit, le cas du papa musulman qui a voulu fermé la piscine aux hommes, c'est pas lui le responsable, lui ne représente pas l'ensemble des musulmans, c'est peut etre un crétin, la faute revient à la municipalité, aux autorités, elles n'assument plus leur rôle. Je crois que pour la France il faut des réformes, il faut trouver un juste milieu, il y a des interidictions, notamment les signes religieux, au sein des institutions laïcques, qui sont dans certains faits non applicables, je pense notamment aux universités publiques, on ne peut pas dire aux étudiantes étrangères venez faire vos thèses, mais enlever votre voile. Et on ne peut pas non plus stigmatiser principalement une seule religion, bien qu' il est claire que de nos jours, c'est certaines pratiques de l'Islam qui paraissent difficilement solubles avec des pratiques sociales qui sont réglées pour certaines par la loi. Je pense qu'il faut discuter ensemble, que les institutions reprennent leur roles, et s'adaptent aussi à l'évolution de la société, la société n'est pas la même qu'au XIX e S, donc pourquoi pas des réformes. Il faut faire des efforts des deux côtés. Une connaissance mutuelle de l'autre et de ses valeurs et trouver un terrain d'entente pour le bien de la nation. Je ne suis pas relativiste mais modérée ce qui n'est pas la même chose.
Si j'ai à dire une chose aux musulmans, si ils peuvent construire des mosquées dans des pays non musulmans c'est parcequ'ils sont dans un pays de liberté religieuses, et que sous le royaume très chrétien (voir très catholique) il se serait fait certainement égorgé, et chassé, comme ça a pu se faire pour d'autres. Liberté ne veut pas dire arrogance, et liberté implique devoir.
Je vais finir par un précepte juif : "La Loi de ton Pays et la Loi" (A méditer)

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
servius_tullius
héraut


Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Canada
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: La liberté religieuse   Mer 4 Oct - 13:19

C'est bien dit Sabrina, et c'est vrai que nous sommes au prise avec des extrêmistes. Ce sont eux qui parlent plus fort et plus haut que les autres. Les modérés tentant plutôt de s'accomoder de la situation actuelle et tentera plutôt de s'adapter que d'imposer. Ils sont souvent nombreux, mais ne disent rien, parfois, on les appellent la majorité silencieuse et se font imposer des décisions provenant d'une minorité extrémiste. Cependant, il y a cette parole qui dit:"ne dit mot, consent". Je fais parti des modérés, mais parfois, à force de tout concéder des extrêmistes, on se fait manger par eux, et donc, faire valoir nos droits aussi. Le problème est cet étalement des uns sur les autres. Je crois qu'il y a moyen de dresser un équilibre parmi tout ce monde.

De plus, n'y a-t-il pas moyen de régler ces confusions autrement que par la loi, comme si elle faisait foi de tout. Ce n'est pas parce qu'une loi existe qu'elle est appliquée, ce ne serait pas à nous en tant que société de s'élever au-dessus de ces discordes, car il faut bien le mentionner, les lois, même si elles sont favorables à une religion, peuvent dans les faits, nuire aux personnes qu'elle devrait aider. Je reprend l'exemple du jeune garçon avec son couteau-kirpan. Les jours après qu'il eut droit de le porter, il a été reçu fort négativement par les autres écoliers, lui faisant une pression énorme et sans relâche, est-ce mieux comme résultat? Est-ce que ce jeune garçon doit subir ainsi tout le poid d'une décision juridique qui lui devait être favorable au départ?

Tu amènes un autre point, les grandes religions. Si l'état dit laic n'empêche pas les religions, c'est une chose, mais en fait-elle la promotion? ceci est autre chose et je m'explique. Au Québec, il existe un programme dit de Partimoine religieux. Ce fond vise à restaurer ce patrimoine qui tombe en décrépitude, je crois que c'est bien intentionné, afin de conserver une part importante de notre histoire et surtout les églises font visiter les touristes. Donc, par une manière déviée, elle contribue à la restauration de bâitments à vocation religieuse. Par contre, cela ne peut-il pas amener des débordements, si les autres grandes religions se font exclure, il y aura injustice, mais aussi, où cela s'arrêtera-t-il? Est-ce qu'une secte religieuse peut être considéré comme une religion à part entière?

Je crois que nous en sommes plus aux égorgements, ni aux Saint-Barthélémie, mais les pressions s'exercent de part et d'autres et sont tenace, comment résoudre cet imbroglio?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La liberté religieuse   Dim 8 Oct - 13:22

En France il n'y a pas ce genre de cours, mais dans les programmes d'histoire, on a des chapitres sur l'histoire des religions, en fait surtout les religions monothéistes (particulièrement islam et chrtistianisme). C'est dans les écoles privés, souvent catholiques que les établissements offrent des heures pour le catéchisme, ou bien ils proposent des cours sur l'histoire des religions ou encore des laïcs chrétiens se déplassent pour faire des sortes de cours de morals, pour les établissement privés que j'ai fréquenté, le catéchisme était non obligatoire, et surtout ces cours sont au frais des établissements et non de l'éducation nationale.
Hors mis cela je pense que la laïcité à la française est un bon cadre pour éviter l'imbroglio, même si on ne peut éviter que certaines idéologies passent les frontières.

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
servius_tullius
héraut


Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Canada
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: La liberté religieuse   Mer 11 Oct - 20:19

En fait, je crois qu'on serait entouré de modérés de différentes idéologies que nous serions tous capable de vivre ensemble. Le problème est que les extrêmistes prennent énormément de place et empiètent sur les autres, d'où l'origine de conflit, mais ça, c'est une question de sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La liberté religieuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
La liberté religieuse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» Tunisie et liberté d'expression
» Les courants de la liberté.
» la liberté des femmes menacée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Philosophies, Religions et Occultisme :: Religions des Hommes-
Sauter vers: