Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Cantique des cantiques

Aller en bas 
AuteurMessage
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Le Cantique des cantiques   Dim 29 Oct - 13:49

Travaillant de temps à autre sur le thème de l'orientalisme, je me suis dis qu'il serait bon que je consulte le cantique des cantiques qui a pas mal inspiré et qui donne aussi pas mal d'information, ou du moins une source première pour tous les débats (j'ai envie de dire ébats lol) passionnés...
Evidemment le thème de Salomon et son harem a toujours était une source pour la représentation du pouvoir et des femmes...

Mais au delà de mon travail il y a quelque chose qui m'a interpellé quand même, ce livre est intégré dans les livres de la Bible, il est donc reconnu par les autorités, d'accord je sais bien que la Bible se lit en parabole, qu'il ya plein de secret renfermé, tout est métaphore j'ai envie de dire, que lire Origène est indispensable ok ok... mais là je trouve que les interprétations faites de ce cantique est totalement tiré par les cheveux.
Alors on nous dit bien sur qu'il y a ceux qui vont lire ça de façon superficielle et ceux qui le liront de façon approfondie, j'aurais plutôt dis de façon littérale ou de façon métaphorique, est ce qu'on a le droit de lire littéralement et de comprendre littéralement ces textes et donc de douter largement des interprétations qu'on en a faite ?

chapitre I
Verset 2 (déjà dès le début)
Il me baisera des baisers de sa bouche; oui, tes étreintes sont meilleures que le vin.

Interprétation : Le fait de s'abandonner à Dieu nous permettrait d'enlever toute crainte
Pour moi : ça ne veut dire que j'ai envie de lui

Verset 13. — Mon bien-aimé est pour moi un bouquet de myrrhe ; il passera la nuit entre mes seins

Interprétation : il faut communier avec Dieu
Pour moi, à comprendre : "après le repos du guerrier"

Chapitre 4 verset 9à 11
Tu m’as ravi le coeur, ma soeur, ma fiancée ; tu m’as ravi le coeur par l’un de tes yeux, par l’un des colliers de ton cou. Que de charme ont tes amours, ma soeur, ma fiancée ! Que tes amours sont meilleures que le vin, et l’odeur de tes parfums plus que tous les aromates ! Tes lèvres, ma fiancée, distillent le miel ; sous ta langue, il y a du miel et du lait, et l’odeur de tes vêtements est comme l’odeur du Liban

Inteprétation : l’Eglise épouse céleste du christ, le bon chrétien doit apprendre à chercher la vérité (image du baiser, et du gout du miel sur les lèvres)
Pour moi : c’est un baiser langoureux

Evidemment pour les interprétations je vais vite, je caricature et c’est souvent si compliquééé… lol
Je passe outre les interprétations sur le role des époux.


Bref, un cantique agréable à lire, vraiment, lisez le, mais je me demande si vraiment il faut tout voir ou tout lire en interprétant suivant des règles précises et tout rapporter à l’Eglise ou voir dans ce poème une sorte de communion mystique. Je me demande pourquoi on refuse de lire le cantique comme ce qu’il est, littéralement, et à vrai dire parfois je me demande comment cela a atteri dans les textes sacrés concernant le divin, il est évident que pour moi ce texte est profane, même si il chante sur les amours de Salomon. Cela dit c’est peut être le texte le plus agréable à lire dans la Bible. Si on reconnaissait un peu plus une vision charnelle et amoureuse à mon avis ça ouvrirait d’autres débats et surtout ça serait un grand coup pour l’Eglise, après tout si on a étudié l’Islam et l’aspect charnel de la vie, pourquoi ne pas en faire de même dans le monde chrétien… ça changerait un peu des théories sur le mariage un peu irréaliste que certains ont élaboré. Et puis supposons tout simplement qu'un copiste en pleine lecture interdite, s'est mis à glisser ça dans les textes sacrés affraid mdr


Deux traductions du cantique des cantiques :

http://www.la-bible.net/bible/segond1910/ct.html

http://www.andrechouraqui.com/antho/shir/shir1.htm

Interprétations :

http://perso.orange.fr/hlybk/salomon/index.htm

http://www.bibliquest.org/Auteurs_divers/AM-at22-Cantique_de_Salomon.htm

Histoire :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantique_des_cantiques

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herissonus steppus



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Le Cantique des cantiques   Dim 28 Jan - 2:36

Désolé de rpéondre si tardivement à ce sujet.

Le Cantique des Cantiques est pour les uns symbole de la symbiose entre Jésus et le genre humain, pour les autres chant d'amour d'un érotisme absolu.

Je suis pour le second sujet.

IV-5: "vos deux mamelles sont comme deux petits jumeaux de la femelle d'un chevreuil, qui paissent parmi les lis"

IV-12: "mon épouse est un jardin fermé; elle est un jardin fermé et une fontaine scellée"

V-4 "mon bien aimé passa sa main par l'ouverture de la porte, et mes entrailles furent émues au bruit qu'il fit."

II-3 " son fruit est doux à ma bouche".

Je crois , comme l'a fait Sabrina, que l'énumération n' pas besoin d'aller plus loin. Au moins ça donne envie de lire des textes religieux! study

De plus je crois qu'il faut voir ce texte attribué à Salomon dansl'ensmeble de ses écrits.

Le Cantique des cantiques est considéré comme un texte de jeunesse. Or je trouve que les écrits d'un jeune prince doivent ê tre assez éloignés d'un texte religieux mystique. Il était jeune et fou d'hormones, dans la cour du pays de Canaan. on ne peut lui en vouloir. La myrte, les encens, le sbeuatés nubiles qui parcours l'imaginaire oriental. De toutes manières, il suffit de voir la cour florentine à la Renaissance pour se donner une idée de la vie aristocratique de tous les temps. Le truc que j'aime bien avec l'aristocratie, hormis la période bigotte de Louis XIV, c'est que ce sont pas des culs coincés comme les bourgeois.

Le texte de l'âge mûr du roi Salomon c'est l'Ecclésiaste. Un texte assez réaliste
" rien de nouveau sous le soleil"
Qui fait fi des plaisirs de la terre
" vanité des vanités, tout n'est que vanité"
Mais bn c'est normal. Houellbecq l'a bien exprimé dans ses romans, passé 50 ans l'homme devient aigri.

Don cje pense que si on accepte la paternité de ces textes au roi Salomon , on peut y voir deux âges d el avie, et par là un condensé d'Humanité.

La littérature disait Diderot, dans l'éloge de Richardson, permet d'acquérir une expérience de toute une vie dans une lecture d'un ouvrage qui dure à peine 2 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad
bavard
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Le Cantique des cantiques   Dim 28 Jan - 15:27

SabinaSabinus a écrit:
Si on reconnaissait un peu plus une vision charnelle et amoureuse à mon avis ça ouvrirait d’autres débats et surtout ça serait un grand coup pour l’Eglise, après tout si on a étudié l’Islam et l’aspect charnel de la vie, pourquoi ne pas en faire de même dans le monde chrétien… ça changerait un peu des théories sur le mariage un peu irréaliste que certains ont élaboré. Et puis supposons tout simplement qu'un copiste en pleine lecture interdite, s'est mis à glisser ça dans les textes sacrés

J'ai découvert il y a quelques années ce texte grâce à l'interprétation de A.Bashung qui en a fait un morceau avec sa femme Chloé Mons à l'occasion de son marriage en 2001. L'interprétation du texte dans ce morceau est franchement plus sensuelle que mystique ou spirituelle (ou alors j'ai les idées mal placées), ça suinte l'érotisme, le sulfureux, donc ouai moi aussi je suis un peu d'accord avec toi et la musique a le mérite de révéler de manière explicite ce qu'on ressent déjà un peu à la simple lecture du texte.

Une autre manière bien sympa de découvrir le texte pour ceux qui connaissent pas :

L'extrait de 4 minutes de la la très très bien version live du Cantique.
(Pour trouver le morceau, allez dans le Live puis CD 2 puis descendez avec la barre de scroll pour trouver le titre Cantique des cantiques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapharnaum.highforum.net/index.htm
Thea Von Arbou
convive


Nombre de messages : 10
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Le Cantique des cantiques   Lun 29 Jan - 14:32

[quote="Herissonus steppus"

Le texte de l'âge mûr du roi Salomon c'est l'Ecclésiaste. Un texte assez réaliste
" rien de nouveau sous le soleil"
Qui fait fi des plaisirs de la terre
" vanité des vanités, tout n'est que vanité"
Mais bn c'est normal. Houellbecq l'a bien exprimé dans ses romans, passé 50 ans l'homme devient aigri.[/quote]



Je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette dernière assertion. Pensons à Philippe Sollers, libertin avéré et jouisseur patenté, homme libre et penseur hédoniste bouillonnant d'énergie créative. L'auteur de soixante-six ans de "La Liberté du XVIII ème siècle",de "Casanova l'admirable" ou de "L'Evangile de Nietsche", habité par Sade dans " Sade contre l'Etre Suprême" et fasciné par Maurice Dantec en est le contre exemple enthousiasmant.

Méditons ses propos avec lesquels je suis tout à fait d'accord:"L'avenir appartient à ceux qui sauront lire, vivre la musique et faire l'amour".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thea Von Arbou
convive


Nombre de messages : 10
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Le Cantique des cantiques   Lun 29 Jan - 15:10

Je suis entièrement d'accord avec Sabinasabinus, ce texte est beau et troublant. Je l'ai découvert à l'age de 16 ans et il m'avait charmé par sa sensualité évocatrice.

De toute façon, mysticisme et érotisme sont loin d'être contradictoires. Il suffit de lire les textes de certaines saintes, telle Thérèse d'Avila, pour se convaincre que l'extase mystique en rappelle une certaine autre...plus charnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Le Cantique des cantiques   Lun 29 Jan - 16:26

j'aurais ajouté Raspoutine et quelques sectes mystiques qui pratiquait la partouze entre fidèle pour se rapprocher de Dieu dans le péché looool
non non mais sérieux ça a été réellement pratiqué !

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cantique des cantiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cantique des cantiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cantique 132 : Chant de victoire
» Chants normands
» Suisse : Paroles de l'Hymne national

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Philosophies, Religions et Occultisme :: Religions des Hommes-
Sauter vers: