Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La cavale irlandaise.

Aller en bas 
AuteurMessage
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: La cavale irlandaise.   Lun 8 Jan - 9:11

J'ai lu un livre pour enfant dernièrement, il s'appele la cavale irlandaise de Walter Macken, c'est rapide à lire et en fait comme beaucoup de livre pour enfant il y a toujours plusieurs lectures possible même pour l'adulte lecteur.
L'histoire d' enfants orphelins (comme par hasard la figure de l'orphelin est très révélatrice) élevés par le beau père veuf de leur mère défunte mais méchant... Le frère ainé (le héros) décide d'organiser une fuite avec sous son bras sa petite soeur vers l'Irlande (ils sont en Grande Bretagne) en se souvenant que là bas il avait la famille de sa mère, sa grand mère... mais les souvenirs sont vagues peu importe il décide de fuir vers l'Irlande en se remémorant les bribes de souvenir de la contrée. Alors à partir de là va s'organiser toute une chaine humaine solidaire à ces enfants contournant la loi qui n'est pas moral pour ce cas, c'est aussi une traversée de l'Irlande avec des figures carricaturales... Tous le pays suit cette cavale par le biais des journalistes qui suivent scurpuleusement cette cavale et l'affaire est suivi par tous les Britanniques et les Irlandais... Dialogue entre deux pays frères ennemis ? Curieusement les Irlandais sont tous bon dans l'histoire et tous solidaires, même le détective irlandais est gentil et contourne les loise pour aider les enfants alors qu'il devrait les prendre et les redonner au tuteur légal... Toute la chaine fonctionne... ces deux enfants ne tombent sur presque aucun traitre...
Grand fantasme de l'homme que d 'immaginer que l'humanité pourra fonctionner en chaine humaine sans déraillement, qu'un pays soit morale par le simple fait que tous s'entraident par morale et sentiment d' appartenance à la même terre patrie...
Est ce que l'auteur a été déçu de cette vie ? ces chaines humaines brisés souvent par la désunion des groupes sociaux... puisque dans la vraie vie... les enfants n'auraient jamais dépassé la frontière et aurait été placé certainement en orphelinat ou quelquechose comme ça...
Une belle société à raconter aux enfants dans leur plus grande naiveté... le monde où tout est possible..., ce monde qu'on nous a raconté aussi petit mais dont on a parfois été déçu adulte, parceque tout n'est pas si possible que ça. Voilà l'adulte aimerait ne plus être orphelin (c'est à dire solitaire) mais faire parti d'une vraie famille unie, un groupe social soudé par la morale et l'humanité.

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La cavale irlandaise.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un an de cavale
» école française ou irlandaise
» Nationalité irlandaise
» Armées Irlandaise
» Treiber arrêté - La cavale du meurtrier présumé aura duré 74

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Visions sur le Monde :: Arts et Littérature.-
Sauter vers: