Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La parabole du talent

Aller en bas 
AuteurMessage
servius_tullius
héraut


Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Canada
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: La parabole du talent   Lun 17 Nov - 12:10

« C'est comme un homme qui partait en voyage :
...il appela ses serviteurs et leur confia ses biens. 15 A l'un il donna une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. 16 Aussitôt, celui qui avait reçu cinq talents s'occupa de les faire valoir et en gagna cinq autres. 17 De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. 18 Mais celui qui n'en avait reçu qu'un creusa la terre et enfouit l'argent de son maître.
19 Longtemps après, leur maître revient et il leur demande des comptes. 20 Celui qui avait reçu les cinq talents s'avança en apportant cinq autres talents et dit : 'Seigneur, tu m'as confié cinq talents ; voilà, j'en ai gagné cinq autres. — 21 Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.'
22 Celui qui avait reçu deux talents s'avança ensuite et dit : 'Seigneur, tu m'as confié deux talents ; voilà, j'en ai gagné deux autres. — 23 Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.'
24 Celui qui avait reçu un seul talent s'avança ensuite et dit : 'Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n'as pas semé, tu ramasses là où tu n'as pas répandu le grain. 25 J'ai eu peur, et je suis allé enfouir ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t'appartient.'
26 Son maître lui répliqua : 'Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n'ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l'ai pas répandu. 27 Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l'aurais retrouvé avec les intérêts. 28 Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. 29 Car celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance. Mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a. 30 Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents !'

Cette parabole semble dure, on y sent de l'injustice de la part du maître envers un serviteur qui n'a pas fait de faute. Comment Jésus peut-il annoncer une telle parabole, lui qui prend la défense des mal-aimés?

D'autant plus qu'ici il semble avoir un discours économique, faire fructifier son argent, en période de crise économique son message est bien choisi!

Blague à part, ce message est beaucoup plus profond que les mots peuvent le laisser présager. Évidemment, le maître ici fait figure du Seigneur, les serviteurs représentent les hommes. Cette parabole est d'abord une critique de la paresse, si les deux serviteurs ont été actif, le troisième ne l'a pas été. En second lieu, il critique l'ignorance et la peur. Comme il est dit, le troisième serviteur croyait connaitre le maitre et il pensait qu'il était de nature colérique. Combien de fois agissez-vous avec de bonnes intentions, mais étiez vous dans l'erreur à cause d'une mauvaise connaissance des choses. Surtout qu'ici, le 3e serviteur percevait le maître comme étant quelqu'un de vengeur, ce qui l'a poussé à l'inaction. Dieu n'est pas vengeur et d'ailleur, qui peut se permettre de savoir ce qu'il est vraiment? Enfin, cette parabole insiste surtout sur le don, la générosité. D'abord, le maitre confie son argent à ses serviteurs, il ne leur donne pas, ce n'est ni un prêt, il leur confie, on pourrait faire un jeu de mots en disant que Dieu nous confie des talents par sa grâce. Ces talents, qu'on fait les serviteurs? Ils les ont mis sur le marché, autant Dieu leur a été généreux, autant, eux ont été généreux à l'égard des autres en faisant fructifier leurs talents. Et les intérêts, que Jésus nous fait voir comme de l'intérêt est en fait le résultat du bien qu'on fait les 2 premiers serviteurs, leur satisfaction n'est pas monétaire, il est excellent spirituellement. Que fait le troisième pendant ce temps? Il cache son talent, il est inactif, paresseux et égoiste. Lorsque Dieu demande des comptes et en voyant les deux premiers serviteurs, il leur donne l'argent qu'ils ont amassé. Alors qu'il retire le talent à celui qui est resté inactif. On peut transposer cette parabole en société, que l'individu soit radin ou paresseux, parce qu'il a peur de Dieu ou de son ombre ou peu importe la défaite qu'il trouvera, par son inaction, il se trouve à commettre une faute de par son choix. Les intérêts des talents des deux premiers serviteurs, c'est le résultat de leurs actions, ils ont été actifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La parabole du talent   Mar 9 Déc - 15:02

par conséquent, dieu n'aime pas les psychasténiques.

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
servius_tullius
héraut


Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Canada
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: La parabole du talent   Lun 13 Avr - 13:25

SabinaSabinus a écrit:
par conséquent, dieu n'aime pas les psychasténiques.

C'est une réponse un peu facile qui fait fi de tout l'enseignement catholique. Un peu facile, honnêtement, je m'attendais à plus d'une personne qui m'a tant impressionné par son érudition et sa belle écriture.

D'ailleurs, qu'est-ce qu'un psychasténique? Si on se fie au dictionnaire, c'est une personne qui a une difficulté à agir et cela semble être considéré comme une maladie psychologique. D'abord, cette phrase "Dieu n'aime pas..." n'est utilisable dans aucun vocalubaire. Dieu aime. Ses intentions, nous amener vers le bien et surtout, que nous le fassions par notre liberté, que nous ayons à choisir, c'est un bien qui n'est pas imposé. Ensuite, ce qui est répréhensible, ce n'est pas l'individu, jamais, mais ses actes. Nous n'avons pas à juger des autres, mais de leurs actions et de là, nous jugeons les actions suivi d'un libre-arbitre tel que la parabole le démontre. Sommes-nous en mesure de juger d'une personne prise d'un handicap? Est-ce que Dieu se retrouve à moins aimer une personne prise d'une maladie qui l'empêche d'agir? Je crois que la réponse est aisément vérifiable à la lumière de ce texte, évidemment que non. Par contre, agir contre la volonté de Dieu, que nous décidons d'agir en âme et conscience contre Lui, Il continuera de nous aimer, mais jugera l'acte comme répréhensible. Et ce n'est pas quelque chose de difficile que d'agir par sa volonté, du moins, cela est beaucoup plus facile qu'on peut le croire, car agir selon Sa volonté se retrouve très souvent à agir pour notre bien également et ceux que nous aimons autour de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La parabole du talent   Ven 17 Avr - 8:45

le problème c qu'il est justement question d'inaction chez les psychasténiques...
la question n'est pas de savoir si c une maladie ou pas...
tu insistes beaucoup sur la crainte et l'inaction.

je ne réponds pas selon ton attente servius, et je ne suis pas un singe savant.

de toute façon comment juger l'acte si il n'y en a pas justement ?

en tout les cas de cette parabole, Dieu n'apparait pas comme aimant, puisqu'il chasse le serviteur inactif et le jette seul face à ses peurs.

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La parabole du talent   

Revenir en haut Aller en bas
 
La parabole du talent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel talent!] Liane Foly imitatrice
» Mon talent caché
» Les Femmes de talent exposent à La Charité 7-9 octobre 2016
» La parabole de la montagne sacrée
» TALENT TERRIFIANT ! Une jeune magicienne effraie les juges et le public dans Asia's Got Talent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Philosophies, Religions et Occultisme :: Religions des Hommes-
Sauter vers: