Le salon de Sabrina

Un forum pour se détendre et parler de ce que l'on veut, dans le respect et la bonne humeur.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 sex et éternité...

Aller en bas 
AuteurMessage
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: sex et éternité...   Sam 27 Mai - 18:55

Commençons par le sexe de la femme.
Dieu ce qu'il est mal traité, charcuté, lessivé, insulté...
Une des plus grandes insulte c'est la PUTE ou le FILS DE PUTE, traité une femme de SALOPE c'est toucher à l'intégrité de son CON (à propos insulter quelqu'un d'etre dégénéré on l'insulte par un des mot qui qualifie le sex de la femme)...
Oui mais pourquoi tout cet acharnement sur le sex de la femme ?
Mais c'est tout simple, c'est la peur de donner des batards pour le monsieur car en fait la femme a un grand controle sur la lignée c'est de savoir la provenance du fruit de ses entrailles. Donc logiquement l'homme c'est acharner sur le sexe de la femme, il lui a donné des tas de noms souvent lié au négatif, dans le simple but de réduire à sa merci la femme pour mieux la controler.
Oui mais voilà la vie commence par le sexe, première porte ouverte sur ce monde c'est le sexe de la femme, la porte de la vie eh ouai !
Je suis très étonnée tout de meme que l'histoire des fruits des deux arbres dans la bible ait été dans la pensée théologique relier au fruit défendu le sex, eh bien c simple nous humain avons mangé le fruit de la connaissance, ainsi donc Dieu nous a punit et nous a chassé pour éviter aussi qu'on prenne le fruit de l'immortalité ! l ça aurait été pire immaginez ! on deviendrait donc immortel donc des dieux (eh oui littéralement la vie éternelle n'existe pas pour nous c'est une interprétation et un message poste biblique, anc testament j'entends) Eh curieusement nous humains nous nous vautrons dans cette sorte d'amour de la chaire, en perpétuant la vie à la chaine. ça me fait penser d'ailleurs à ces sectes mystiques qui pronait une vie sexuelle libérée pour bien tomber dans la débauche dans le but de se faire pardonner de Dieu ensuite (oui pas de péché pas de pardon) Raspoutine fut apparement un adepte à cette pratique.
Donc si on reprend le message post biblique, la femme est l'inspiratrice du mal la tentatrice et ça se voit sur elle c'est elle qui incite à avoir de mauvaises pensées (sexuelle en fait héhééé)
Pour le rédacteur du marteau des sorcières, il prend une drole d'éthymologie, féminus viendrait de foi petite autrement dit moindre foi, mais ce théologien fantasme sur l'éthymologie car féminus en grec veut dire petite jambe, donc comment il passe du mot jambe, à la foi,
le sex est donc bien une affaire de théologie et d'éternité. Faites du sex pour ne pas avoir peur de la mort, encore une chose beaucoup de psychiatre et compagnie ont mis en relation le désir charnel et la peur de la mort, le meilleur moyen de se sentir vivant c le sex. Donc voyez on passe de tentative de volonté d'etre dieu immortel, à connaissance vie sex et mort. Ce que je ne comprends pas c'est comment la femme est devenu symbole du sex, enfin si c'est bien elle qui a les sein rempli de lait et le ventre rond des oeuvres de l'homme. Normal qu'elle est devenue le symbole de ses oeuvres.


_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.


Dernière édition par le Dim 28 Mai - 7:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad
bavard
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: sex et éternité...   Dim 28 Mai - 5:12

Pas con.

(On peut même parler d'une autre manière d'accèder à l'éternité. L'Art. Produire de la beauté qui va survivre à son existence dans les mémoire est également une ruse qui permet de prolonger sa petite de vie minable de contribuable moyen. Allez savoir pourquoi les plus grands peintres étaient généralement de grands pinneurs...)

C'est bien vu aussi également la préférence des insultes qui associe des images ou des sonorités féminines. J'crois qu'il y a aussi une affaire d'efficacité, de plaisir sadique. Tout le monde y compris les filles se complait dans ce genre d'insultes car rien n'est plus vilement jouissif que de taper sur les boucs émissaires, et comme la femme est un peu le punching ball de l'humanité... Ben c'est elle qui prend... mais par que par les hommes :

Quel garçon n'a jamais entendu sa copine s'exclamer à propos d'une autre fille avec un mépris jouissif :

"Non mais t'as vu cette pourffiasse/pétasse ! Elle est habillé comme une pute !"

Y'aussi je pense une sonorité avantageuse dans ces féminins je pense qui nous incitent à user des insultes misogynes. "Salope" sonnera toujours mieux que "salop", "feignasse" que "feignant", etc. Et ça on peut pas y faire grand chose sion changer le genre mais ça c'est pas pour demain. Après c'est vrai que cette attibution de sonorités n'a pas été choisit au hasard... mais ça tu l'as déjà très bien expliqué et je ne voudrais donc pas radoter comme une vieille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapharnaum.highforum.net/index.htm
SabinaSabinus
Admin
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: sex et éternité...   Dim 28 Mai - 7:36

Mais il est évident que si l'on est tans soit peu observateur de nos sociétés, on se rend compte bien vite que les femmes sont de réels petits prédateurs entre elles.
Quelques anecdote,
j'entends deux collègues s'engueuler une est une superieure hiérarchique et vous savez à la pause café les petits clans se resserent et on ressort les dossier en ressources humaines (non je n'ai pas dis ressources humanitaires, la problématique évident est : qui baise avec qui au bureau et qui est la plus salope parmi nous), bref et ne voilà t'il pas après maintes conversation dans le dos de notre collègue on en été arrivé au compte rendu M était vraiment une provocatrice dans sa tenue vestimentaire (bon en fait j'étais moi dans un autre service mais j'ai plusieurs fois était mêlé à cette basse court à mon grand plaisir de physiocrate et naturaliste) Après tans de complot la chef de l'autre service laide mais ayant beaucoup de classe vestimentaire elle apostrophe sauvagement (sans classe ) la pauvre (oui disons le) M
la chef : M, ta tenu vestimentaire n'est pas adaptée à un lieu de travail nous ne sommes pas dans une boite de nuit, tu n'as pas besoin de te ramener en tenu raz la moule
M : T'es jalouse ? Quand on a un beau cul on le montre !!!

OOOh mais que de haine dans ce monde de rivalités !!

Autres exemple beaucoup plus gor,
J'étais active dans plusieurs associations dont une dite de quartier, une amie à moi étant tchétchène et ayant vécu en tchétchénie, faisait des débats sur la violence de la guerre dans le monde.
Nous avions quelques féministes et c'était la periode du voile... à chaque fois digression sur ce sujet, les pro et anti voile. Moi et mon amie étions aussi jeté sans notre volonté dans ces débats pauvres je dois le dire.
Mon amie du par ses origines semblaient être une proie pour donner son avis sur le voile (alors qu'elle s'en foutait royalement de ce sujet) et plusieurs jeunes filles débataient à ce sujet.
Et alors une toute jeune fille de 16 ans lance un cri de despsespoir et de victime en faveur du voile :
" De toute façon pourquoi en France on nous fais tans de problème, après tout ce n'est pas nous filles voilées qui faison tans de problème ce sont les filles dénudées qui incitent au viol !"

Que pouvions nous dire ! mais cette jeune fille était perdue et irrécupérable !!! Bon comme mon amie est militante pour certains principes, bien qu'étant coupé dans son souffle, fit un geste de protestation en enlevant son foulard sur sa tete pour lui faire comprendre que son propos est ignoble et qu'elle ne le cautionne pas.

Voilà quelques exemples tyranniques de femme jalouse et frustrée, que nous pouvons comprendre parceque je pense que c'est arrivé à toute les filles d'avoir des pensée malsaine et dégradante sur ce sujet.

On est toute un peu des marie madelaine vantant notre vertu mais se faisant lapidé par nos soeurs. (problème c qu'on a pas de Jésus pour plaider nos causes et accuser nos vices)

_________________
Epitaphe sur la tombe d'Emmanuel Kant,
Le ciel étoilé au dessus de moi, la loi morale en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sex et éternité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
sex et éternité...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En finir avec les falsifications de l'histoire
» Nostradamus et l'éternité de Dieu par Eric MARDOC
» L'art est l'éternité de l'être. Charlie.
» Un souffle vers l'éternité =Patricia Darré=
» aloys de miribel ? l'éternité c'est long surtout vers la fin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le salon de Sabrina :: Philosophies, Religions et Occultisme :: Sujets libres-
Sauter vers: